Site Loader
Sungai Palas BOH Tea Plantation

Lundi dernier, après un week-end reposant à Kuala Lumpur, on se remet en selle, et notre prochain objectif est de grimper les Cameron Highlands. On s’était réjoui de ce détour optionnel dans les montagnes pour changer du littoral tout plat puisqu’on n’est pas spécialement pressé.

La première étape est une route de de 82 kilomètres jusque Tanjung Malim, généralement sur du plat si ce n’est une grosse montée sur un viaduc à la sortie de Kuala Lumpur. On s’est arrêté en route pour visiter les Batu Caves situées dans la partie nord de Kuala Lumpur.

Johanna & Armand at Batu Caves
Johanna & Armand at Batu Caves

La jour suivant, on roule 71 kilomètres supplémentaires sur du plat vers la ville de Tapah, située au pied des Cameron Highlands, juste après avoir été rattrapé par le Tour de Langkawi à Bidor. Difficile de tenir le rythme de ces gars-là.

Tour de Langkawi in Bidor
Tour de Langkawi in Bidor

Mercredi, on commence la montée de 60 kilomètres depuis le niveau de la mer jusque Tanah Rata à 1440 mètres d’altitude. Bien que physiquement difficile, on arrive à la ville de Ringlet à temps pour un lunch tardif afin de récupérer des forces pour la partie finale de la montée. À cette altitude, il fait plus doux, et le paysage verdoyant est couvert de serres de fraises et de plantations de thé. On arrive finalement à Tanah Rata vers 16h45.

Johanna on Malaysia Federal Route 59
Johanna on Malaysia Federal Route 59

On décide de rester deux nuits à Tanah Rata afin de profiter de notre journée de “repos” pour visiter une plantation de thé, celle de Sungei Palas, située à 13 kilomètres. On arrive à la plantation avec nos vélos non-chargés après avoir grimpé le col de Kea Farm à 1600m. Suite à une visite rapide de l’usine et une pause thé, on rentre à la guesthouse quelques minutes après avoir trempés jusqu’à l’os par une pluie tropicale.

Sungai Palas BOH Tea Plantation
Sungai Palas BOH Tea Plantation

Vendredi, pour descendre sur Ipoh, on doit d’abord re-monter jusqu’au col de Kea Farm mais cette fois avec nos vélos chargés. Après une descente raide de 8 kilomètres, il y a un deuxième col à franchir, suivi de 45 kilomètres de pure descente vers Simpang Pulai. Il fait plus chaud à chaque mètre descendu, jusqu’à ce qu’on atteigne Ipoh où il fait si lourd qu’on sait que l’orage va arriver. On arrive finalement à l’hôtel quelques secondes après le début de la drache.

Meadow Garden
Meadow Garden

Plus de photos dans la galerie.

4 Replies to “À l’assaut des Cameron Highlands”

  1. Normal que les cyclistes soient difficiles à suivre, ils sont moins chargés que vous 😉
    Trop gai votre compte-rendu hyper complet avec les dénivelés même. Et les photos font rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.